Les règles du 5 – Card Stud – Comment jouer au Five Stud

Publié le : 05 décembre 20163 mins de lecture

Avec le développement des jeux en ligne, les variantes les plus anciennes du poker sont revenues à la mode. De nombreux passionnés de poker ont recommencé à y jouer. On remarque que parmi ces formes de poker plus traditionnelles il y en a une qui peine à revivre à savoir le 5-Card Stud.

Le 5-Card Stud a du mal à se faire une place parmi les jeux en ligne bien qu’il en vaille la peine. On se rend compte que les règles et les stratégies de base de cette forme ancienne du Poker sont tombées dans l’oubli. Dans le jeu du 5-Card Stud, avant de distribuer les cartes chaque joueur fixe un « ante » c’est-à-dire une mise obligatoire qui se différencie des blindes. Chaque joueur reçoit deux cartes, l’une découverte et l’autre retournée. Le joueur ayant la plus petite carte visible doit obligatoirement déposer une autre mise qui s’appelle le « bring in ». Celle-ci s’élève en principe à la moitié de la petite mise utilisée au tour suivant. Il est également possible d’en définir sa valeur selon la limite des sommes mises en jeux.

Le joueur qui a lancé le « bring in » peut venir compléter la mise à égalité du montant de la petite mise. Puis les joueurs jouent successivement en allant dans le sens des aiguilles d’une montre. Si le joueur à l’origine du « bring in » ne souhaite pas compléter, le suivant peut le faire. Compléter la mise ne signifie en aucun cas relancer. Le jeu se poursuit comme pour n’importe quelle main de poker jusqu’au moment où la mise la plus élevée ait été égalisée par tous les joueurs présents.

Puis une seconde carte visible est attribuée aux joueurs qui sont restés en jeu. La troisième carte (ou tour de mises sur la 3ème rue). Le joueur qui a la meilleure main de deux cartes commence le jeu, toujours dans le sens des aiguilles de la montre. Si plusieurs joueurs ont la même plus forte main découverte, le joueur le plus proche du Stud commence le jeu. Le montant de la mise équivaut à celui de la « petite mise ». Puis chaque joueur reçoit une troisième carte découverte. Celui qui a la meilleure main commence à parler. A partir de ce tour là, la mise minimum doit être le double de la petite mise c’est-à-dire ce qu’on appelle la « grosse mise » avant le dernier tour.

À lire en complément : 3 types de poker Stud

Plan du site